Sécurité : une semaine pour abandonner vos armes

The content originally appeared on: News Americas Now

Black Immigrant Daily News

The content originally appeared on: Martinique FranceAntilles

Depuis 2014, plus de 2000 armes ainsi que de nombreuses munitions ont été récupérées lors des précédentes opérations « Déposez les armes ».

Jusqu’au 2 décembre, les détenteurs d’armes sont invités à venir les déposer sans poursuite ou à les déclarer. Cette opération d’abandon simplifié d’armes à l’État, est mise en place par le ministère de l’Intérieur et des Outre-mer et pilotée par le service central des armes et explosifs (SCAE).

Dans le cadre de l’opération « abandonnez les armes », lancée cette année au niveau national, la préfecture de la Martinique invite les détenteurs à déposer ou régulariser leurs armes dans les trois sites de collecte suivants : hôtel de police de Fort-de-France ; brigade de gendarmerie du Marin ; brigade de gendarmerie de La Trinité.

Jusqu’au 2 décembre, de 9h à 17h, les services de l’État et les forces de sécurité seront mobilisés pour accompagner les particuliers dans leurs démarches d’enregistrement ou d’abandon de leurs armes.

Les modalités d’enregistrement et d’abandon s’en trouveront simplifiées, avec la garantie de n’encourir aucune poursuite administrative sur le fondement du transport ou de la détention sans autorisation d’armes.

 

2000 armes récupérées depuis 2017

 

Pour rappel, la préfecture de Martinique a mis en place ces dernières années plusieurs opérations de récupération d’armes.

Ainsi, depuis 2014, environ 2 000 armes à feu ont été récupérées ainsi qu’un très grand nombre de munitions, contribuant à limiter la circulation et le nombre d’armes sur l’île mais également à lutter contre la banalisation de la détention d’une arme.

Plusieurs opérations de destruction de ces armes à feu ont ainsi eu lieu, la dernière en date du 30 juin 2022 a permis la destruction de 692 armes de poing et d’épaule.

La lutte contre la détention illégale et la circulation illicite des armes, est une priorité du préfet de la Martinique. L’engagement, au quotidien des services de l’État et forces de sécurité a permis d’augmenter considérablement les saisies d’armes à feu en 2022 (250 armes à feu soit +28 %).

Les personnes qui éprouveraient des difficultés à se déplacer, peuvent contacter le 0596 39 39 70 pour organiser les conditions d’un enlèvement programmé et sécurisé de leurs armes.

 

NewsAmericasNow.com